Une nouvelle façon d’acheter ou de vendre sa voiture

Grâce aux évolutions d’Internet, un nouveau type de service, plus confortable, s’offre de vous vendre votre voiture et de vous en proposer une nouvelle. Cela, sans les tracas habituels et les désagréables pressions des vendeurs, et tout en vous évitant les canaux standards, où vous vous débrouillez vous-même pour la vente de votre ancien véhicule.

sell

L’ancienne méthode d’achat : aller chez un concessionnaire

Auparavant, quand on se décidait à acheter une voiture, on se rendait immanquablement chez le concessionnaire de sa localité. Dans un lieu chic et richement vitré, y étaient présentés des véhicules en nombre limité mais bien là en face de vous et dont les vendeurs faisaient la promotion. Certains excès de leurs parts consistaient à vous vendre la voiture avec des packages supplémentaires, ce qui signifiait que vous alliez repartir en payant pour des choses que vous vouliez effectivement avec d’autres, dont vous n’aviez que faire ! Aussi, et pas des moindres : certains vendeurs feignaient de développer des affinités avec vous, quand vous êtes plutôt venu avec l’esprit de trouver votre nouvelle monture et non de vous faire des faux amis de plus.

Il fallait alors constamment rester sur ses gardes devant les invitations et les risques que l’on vous convainque de ce qui vous fera dépenser plus que vous ne devriez. Confronté au faux argument du maintenant ou jamais, il fallait résister aux pressions des vendeurs qui voulaient conclure leurs affaires à tout prix alors qu’en réalité, vous pourriez probablement revenir une semaine plus tard et recevoir la même offre.

classified-ads

L’ancienne méthode : achat et vente par annonces

L’autre manière, qui bien qu’ancienne, reste très utilisée de nos jours en ligne, est d’acheter ou de vendre par annonces entre particuliers sans intermédiaires, ce qui a l’avantage de réduire les coûts finaux mais n’est pas dépourvue de mauvaises surprises :

Aucune garantie, et s’il y en a, trop difficile à faire valoir au cas où quelque chose devait mal tourner sur le véhicule. Vous devez donc impérativement pouvoir tout constater sur place, ce qui représente une contrainte pas à la portée de tous.

Pour vendre sa voiture, vous aurez sans doute expérimenté plusieurs appels téléphoniques ennuyeux ou des messages du style : « Je vous propose ma Renault en échange avec une mobylette en plus ! » Il arrive aussi que vous deviez attendre une partie de la journée sans que personne ne se présente au rendez-vous fixé. Et dans plusieurs cas, des revendeurs qui se prétendent particuliers sans que vous ne puissiez les démasquer, trompent votre confiance.

La nouveauté dans ce marché

De nouvelles plateformes sécurisées apparaissent, aux US surtout, avec Beepi et Shift, mais aussi en Europe avec AutoRéduc.

Voici certains de leurs avantages :

Vous pouvez rechercher en ligne aussi longtemps que vous le souhaitez, une voiture neuve ou d’occasion, sans pression et avec votre tête bien froide pour décortiquer tous les détails des offres.

Vous pouvez baisser la garde concernant d’éventuels arnaques sur les occasions puisque des experts ont réalisé les inspections nécessaires pour les éviter.

Les garanties retours sont bien là, l’achat se fait donc sans surprises et rien n’est imposé !

En tant que vendeur, le contact avec les acheteurs vous est épargné ainsi que les ennuis et les pertes de temps qui s’en suivent.

Les artifices coûteux des concessionnaires sont absents, ou rationalisés pour la simplicité et l’efficacité à prix réduits.

Vous repartez serein avec la voiture que vous vouliez au prix que vous avez convenu.

4 clés pour éviter de faire une mauvaise affaire automobile

L’achat d’une voiture est le 2e achat le plus important après l’habitation, il est donc de la première importance de bien connaître votre budget et vos attentes vis-à-vis de votre nouvelle voiture. Nous vous recommandons de vous mettre à la recherche le plus tôt possible et être prêt(e) ensuite à négocier patiemment les coûts et les conditions.

Comparez les voitures dans votre fourchette de prix et voyez lesquelles répondent le mieux aux fonctions dont vous avez besoin et que vous souhaitez dans votre véhicule. Acheter sa voiture en ligne est la méthode la plus adéquate : les sites d’achats groupés de voitures comme AutoRéduc.com vous offrent, aussi bien une panoplie complète d’informations sur toutes les voitures qui pourraient vous intéresser, que le meilleur prix du marché pour celle que vous aurez choisie.

4 éléments essentiels pour éviter de faire une mauvaise affaire automobile

1. Fin de vie

Si vous envisagez l’ achat d’une voiture neuve, il est de votre avantage de préférer l’achat d’un modèle sortant au moment où celui-ci est remplacé par ce qu’on appelle un « facelift » ou carrément un nouveau modèle. Un « facelift » est une amélioration esthétique de quelques éléments de la carrosserie, comme les phares, pare-chocs, etc. Tous les constructeurs ont recours à cette tactique qui permet de rallonger la vie du modèle en lui donnant on nouvel « appeal ». Il est vrai néanmoins que, du point de vue du consommateur, cette politique accélère la fameuse « obsolescence programmée« .

C’est généralement vers la fin de l’été que la plupart des modèles de l’année suivante entrent sur le marché. Vous bénéficierez, en plus, des offres de déstockage des concessionnaires qui sont particulièrement intéressantes à cette époque.

2. Ayez vos propres sources de financement

Si possible, achetez un véhicule qui ne dépasse pas votre budget. Les anciens n’avaient pas besoin de ce genre de conseils mais, depuis que ce sont répandus les prêts à intérêt, beaucoup ont perdu cette sagesse. Un besoin de financement est, en outre, défavorable en phase de négociation.

3. Méfiez-vous des stratégies de ventes d’options et packs supplémentaires

4 éléments essentiels pour éviter de faire une mauvaise affaire automobile

Les concessionnaires automobiles utilisent toutes sortes de stratégies pour gagner un maximum d’argent avec votre achat de voiture. On ne peut pas leur en vouloir mais, pour éviter de payer plus que vous ne devriez, n’optez pour aucune des demandes supplémentaires. Méfiez-vous aussi des concessionnaires qui s‘engagent trop vite sur des réductions ou des offres qui seront ensuite perdues ou annulées par le commercial. Exigez une offre concrète par téléphone ou email avant de vous déplacer, vous éviterez ainsi une perte de temps considérable à visiter plusieurs concessionnaires, qui vous diront sur place que le véhicule à déjà été immatriculé et a roulé une centaine de kilomètres, ou qu’il est déjà vendu. Méfiez-vous également d’une offre de reprise trop alléchante, car cela veut dire que le concessionnaire pourrait faire plus de remise sur votre voiture neuve.

4. Tout négocier

La chose la plus importante à savoir à propos de l’achat d’une voiture est de bien comprendre que tout est négociable. Il est important de penser à la totalité du coût de la voiture et à bien séparer l’achat de la reprise éventuelle de votre ancien véhicule : des paiements mensuels légers sont attirants mais, en réalité, ils augmentent le coût total du véhicule à long terme.

Sachez enfin que le véhicule le moins cher à l’achat n’est jamais le moins cher en coût d’utilisation global. Il est, par exemple, nettement plus intéressant d’acheter une Renault à -35% sur AutoRéduc qu’une autre marque avec un prix catalogue plus bas mais sans remise.

Le Kadjar se fabriquera à Pampelune

Renault est en train d’utiliser toute la puissance des réseaux sociaux pour présenter le Kadjar, son premier Crossover compact.

Le nouveau « Qashqai » de Renault, dévoilé ci-dessous, sera assemblé à Pampelune en Espagne, dans l’usine que le constructeur possède dans la capitale de Navarre. L’Espagne produit déjà le Captur, mais dans l’usine que Renault possède à Valladolid.

Le Kadjar se fabriquera à Pampelune

Pas de Made in France donc pour ce modèle, dont l’arrivée devra permettre à Renault de continuer son offensive dans le segment des SUV avec le beau succès du Captur et complétant ainsi son offre avec ce Crossover compact, qui fera donc « concurrence » au Nissan Qashqai de son allié Nissan.

Le Kadjar se fabriquera à Pampelune

On se demande souvent quelle technique utilisent les constructeurs pour inventer les noms de leurs modèles, une tâche de plus en plus difficile et qui a une réelle importance dans le succès commercial des lancements. Renault explique que le nom Kadjar vient de « Kad », faisant référence aux Quads, et « Jar », pour agile et jaillir.

Le Kadjar se fabriquera à Pampelune

Le constructeur a créé le « hashtag » #Kadjar pour dévoiler petit à petit les premières images du nouveau Crossover.

Le Kadjar se fabriquera à Pampelune

Achat de voiture, quel moteur choisir ?

L’approche mécanique de la voiture n’est déjà pas le plat préféré de beaucoup d’acheteurs et acheteuses mais, avec tous les changements de fiscalité sur les émissions et les carburants, choisir une motorisation est devenu encore plus compliqué. Voici donc, pour vous guider, certains des aspects essentiels auxquels vous devrez vous référer pour bien choisir votre moteur. 

Quelques éléments clés à avoir à l’esprit avant de choisir son moteur

 

L’ordre que nous avons choisi pour les énumérer n’a pas été laissé au hasard : c’est, en effet, le même que vous trouverez sur le configurateur de notre site Autoreduc.com. C’est aussi l’ordre le plus logique pour bien cerner vos besoins.

Moteur Essence ou Diesel

Le moteur essence est en principe plus fiable et plus confortable, car il offre une conduite plus agréable, avec un niveau de vibrations très bas et donc moins de bruit qu’un moteur diesel d’une puissance similaire. Aussi bien à l’achat qu’à l’entretien (surtout à long terme), l’avantage économique va à l’essence, tandis qu’à la pompe l’avantage est inversé en faveur du diesel.

Le moteur diesel est, quant à lui, surtout plus économique car il consomme moins de carburant et le diesel reste, pour l’instant et malgré les récentes hausses, meilleur marché que l’essence. De nombreux perfectionnements lui permettent aujourd’hui de prétendre aux mêmes performances qu’un moteur essence, même s’il rencontre plus de difficultés à répondre aux nouvelles normes écologiques imposées (surtout la norme Euro 6). Le diesel, en outre, souffre plus des conduites urbaines à bas régime et il est donc surtout à privilégier pour les automobilistes parcourant plus de 15000 km par an.

Boîte à vitesses manuelle ou automatique

Bien que la plupart des français et françaises choisissent, contrairement aux américains, une boîte à vitesses manuelle, nous constatons dernièrement, chez AutoRéduc, une demande croissante de boîtes automatiques et ce, même avec des moteurs essence !

Ce phénomène s’explique, d’après nos experts, pour quatre raisons :

1. L’engouement croissant pour les SUV (sport utility vehicle), ces faux 4×4 urbains avec leur style de conduite plus « cool » parce que surélevée, font que leurs adeptes finissent par s’intéresser à la boîte automatique.

2. Les constructeurs français ont rattrapé le retard qu’ils avaient dans la qualité des « boîtes auto », surtout par rapport aux allemands et n’ont presque plus rien à envier au numéro 1, le bavarois BMW.

3. Les changements de perception du diesel comme combustible plus « écologique » que l’essence (les dernières études montrent que, bien qu’émettant moins de C02, les particules, notamment le NOx, sont plus nuisibles que l’essence et sont émisent en plus grande quantité qu’annoncé par les constructeurs).

4. Les changements de fiscalité du diesel qui, inévitablement, deviendra autant imposé que l’essence (c’est déjà le cas en Belgique), le font bien moins intéressant, surtout pour une utilisation normale. En conséquence, ces changements entraîneront une plus forte dépréciation des véhicules d’occasion avec moteur diesel par rapport aux véhicules essence, puisque la demande pour ces derniers augmentera considérablement.

La puissance du moteur

Si, dans la plupart des cas, il ne constitue qu’un simple choix passionnel, la puissance du moteur offre à votre voiture des potentialités parfois bien utiles qui pourront s’avérer indispensables pour, par exemple monter certains cols de montagne avec un véhicule bien chargé, ou tout simplement si l’on voyage souvent avec toute la famille.  Si, donc, vous avez besoin d’un moteur puissant, sachez qu’il vous en coûtera plus à l’achat comme à l’entretien, mais qu’il tiendra plus longtemps qu’un moteur trop forcé.

Le start and stop

Le S&S est un dispositif qui éteint automatiquement le moteur lorsque le véhicule est arrêté quelques secondes, par exemple dans les feux rouges. Notez que les constructeurs ont introduit ce dispositif de série dans la plupart de leurs nouveaux modèles pour réduire les émissions afin d’atteindre les objectifs fixés par la communauté européenne mais qu’il  n’est pas apprécié de tous les automobilistes.

Combien de cylindres pour son moteur ?

Plus le nombre de cylindres augmente, moins il y aura de vibrations et meilleures seront les performances. Attention néanmoins à la consommation qui augmentera en conséquence.

Quelques éléments clés à avoir à l’esprit avant de choisir son moteur

Le moteur à trois cylindres permet d’abaisser la consommation, les rejets de CO2 et la puissance fiscale des véhicules qu’il équipe. Il répond à la norme Euro 6. La plupart des défauts qui freinaient son succès sont désormais corrigés. Il équipe fièrement les voitures suivantes : Ford Focus 1.0 EcoBoost (un moteur qui a reçu énormément de bonnes critiques), Kia Rio et Picanto, Smart ForTwo, Peugeot 107 et 208, Renault Clio 4 et Captur.

Les moteurs à quatre cylindres sont les plus courants car ils représentes un bon compromis vibrations/souplesse/encombrement/poids/rendement/complexité/coût.

Aller au-delà de 4 cylindres implique une dépense considérable et une nette augmentation de la consommation du carburant.

En conclusion : La  réflexion sur les caractéristiques des moteurs pourrait aller bien au-delà de ces quelques points qui constituent, pourtant, l’essentiel des préoccupations du commun des acheteurs.  Libre à vous, ensuite, si vous souhaitez en apprendre plus, de vous documenter sur la disposition des cylindres, le nombre de valves, la constitution du moteur en acier ou en aluminium, avec courroie de distribution ou chaîne, avec ou sans  bouton de  démarrage Start/Stop, etc. Vous découvrirez, par exemple, les mythiques moteurs V12 américains et les non moins performants 6 et 8 cylindres allemands…

Vous recherchez une voiture au meilleur prix ? Visitez-nous sur AutoRéduc : grâce aux achats groupés, vous l’obtiendrez à prix de gros et nous la livrerons devant votre porte !

Les voitures qui ont longtemps la cote chez leurs propriétaires

Que pensent les conducteurs trois années après avoir acheté une voiture neuve ? La satisfaction est-elle au rendez-vous ? Est-elle la même, qu’ils aient opté pour une Porsche ou une Toyota, par exemple ?

JD Power, analyste spécialisé dans les études de fiabilité des voitures, nous donne l’aperçu des problèmes auxquels les propriétaires de voitures ont été confrontés sur les trois premières années après l’achat.

Les critères de l’étude se répartissent comme suit : 27% pour l’attractivité du véhicule qui comprend la performance, le design, le confort et les fonctionnalités, 25% pour le coût d’entretien qui comprend la consommation de carburant, l’assurance et les frais de service ou réparation, 24% pour la qualité et la fiabilité du véhicule et, enfin, 23% pour la satisfaction du service.

Les voitures qui ont longtemps la cote chez leurs propriétaires

Selon JD Power, le pourcentage total des acheteurs de véhicules sur le marché allemand (et par extension européen, pour sa relative similarité en ce qui nous concerne) utilisant internet pour acheter leur véhicule a augmenté de 72% en 2014 et de 70% en 2013. Le choix d’offres de voitures sur Internet est si vaste en offres et en fournisseurs qu’il fera perdre, aux concessionnaires les moins compétitifs, l’essentiel de leur clientèle de proximité.

Les marques qui récoltent le plus de satisfaction sur une échelle de 1000 points sont :

Porsche (835 pts)

Toyota et Volvo (818 pts)

Mercedes (811 pts)

Skoda (805 pts)

Mitsubishi (800 pts)

Volkswagen (799 pts)

Mazda (794 pts)

BMW (793 pts)

Kia (790 pts)

Mini et Seat (789 pts)

Audi (786 pts)

Nissan (781 pts)

Honda (779 pts)

Peugeot (778 pts)

Ford (777 pts)

Suzuki (776 pts)

Opel (774 pts)

Smart (774 pts)

Citroën (772 pts)

Hyundai (769 pts)

Renault (766 pts)

Dacia (756 pts)

Chevrolet (731 pts)

Fiat (729 pts)

Porsche occupe la première place de ce classement avec ses 835 points réalisés grâce à l’accent que la marque porte sur ​​la qualité, la fiabilité et l’attrait de ces véhicules. Ce n’est pas pour rien que l’on dit que la Porsche est la seule « Supercar » pour tous les jours. Toyota et Volvo sont à ex-aequo avec 818 points chacun, suivis par Mercedes-Benz avec 811 points. Notons qu’il s’agit là d’une moyenne que les marques récoltent sur l’ensemble de leurs modèles évalués. Ainsi, pris à part, c’est la Toyota Avensis qui reçoit le meilleur score de 848 points et occupe la première place dans le segment des berlines de taille moyenne, suivie par la Skoda Superb, avec 840 points et la Mercedes Classe C avec 820 points.

Voici les autres résultats de l’étude de JD Power pour l’Allemagne, par catégorie :

Les voitures qui ont longtemps la cote chez leurs propriétaires

Mini-citadines :

Volkswagen up! (825 pts)

Toyota Aygo (801 pts)

Smart Fortwo (774 pts)

Citadines polyvalentes :

Toyota Yaris (823 pts)

Citroën DS3 (814 pts)

Kia Rio (813 pts)

Berlines compactes :

Seat Leon (823 pts)

Kia Cee’d (812 pts)

Toyota Auris (811 pts)

Routières :

Volvo V70/XC70 (833 pts)

Mercedes Classe E (821 pts)

Audi A6/RS6/S6/A6 allroad (810 pts)

Miniespaces :

Opel Meriva (804 pts)

Nissan Note (784 pts)

Citroën C3 Picasso (776 pts)

Monospaces compacts :

Mercedes Classe B (824 pts)

Seat Altea/Freetrack/XL (817 pts)

Volkswagen Touran (804 pts)

SUV compacts :

Kia Sportage (836 pts)

– Mitsubishi ASX (828 pts)

Ford Kuga (819 pts)

Grands SUV

Volkswagen Touareg (842 pts)

Porsche Cayenne (840 pts)

BMW X6 (837 pts)

Vous recherchez une voiture au meilleur prix ? Achetez-la sur AutoRéduc : grâce aux achats groupés, vous l’obtiendrez à prix de gros et nous la livrerons devant votre porte !

La Peugeot 108 : avantages et inconvénients

Image

Belle montée en gamme pour la remplaçante de la 107 : la 108 offrira plus de couleur, un meilleur design, plus d’équipements et plus de finition. Peugeot était bien obligé de miser haut face à des concurrentes qui se font de plus en plus nombreuses : Renault Twingo, Citroën C1, Volkswagen Up, etc.

La Peugeot 108 : avantages et inconvénients

Equipement avantageux

Muni du système multimédia « Mirror Screen », un petit ordinateur de bord permettant, entre autres, de connecter son smartphone et se servir des applications telles que le GPS, la citadine de Peugeot offre, en plus, une caméra de recul pour faciliter le stationnement, la climatisation automatique, un système de verrouillage mains libres et un bouton Start/Stop pour démarrer ou stopper le véhicule.

Motorisation

Premier moteur essence de la série, le 1.0 l de 68 chevaux peut faire tomber ses émissions de CO2 à 88 g/km et disposer en option d’une boîte automatique. Le second moteur proposé par Peugeot est aussi un essence, le 1.2 l de 82 chevaux. Pas de Diesel hélas sur la 108 !

Options et personnalisations

Les carrosseries 3 portes et 5 portes constituent la version de base « Access » ; pour équiper sa 108 du large toit ouvrant électrique, disponible en trois couleurs différentes, il faudra opter pour la version « TOP » comportant le full-option. Dès la version intermédiaire « Active« , les lève-vitres sont électriques à l’avant, le siège conducteur est réglable en hauteur et la banquette arrière est pliable pour laisser place au coffre. La personnalisation est aussi un point fort de la 108 avec 7 thèmes proposés, 3 tableaux de bord différents et 8 teintes de carrosserie.

La Peugeot 108 : avantages et inconvénients

Bond en citadine

Critique et point négatif

Les applications fonctionnant avec le Mirror Screen, devant être certifiées avant de pouvoir être utilisées sur la Peugeot, limitent fortement les possibilités de cet écran radio connecté qui, en plus, ne peut faire deux choses à la fois. Inutile donc d’essayer d’écouter de la musique alors que l’application GPS est occupée à vous guider, par exemple. Point qu’il faudra donc améliorer pour la 108, surtout quand on sait que la clientèle cible de ce segment automobile à la mode est jeune et féminine pour 60%.

Vous recherchez une Peugeot 108 au meilleur prix du marché ? Testez gratuitement le service de Personal Shopping d’AutoRéduc !

Essai du nouveau Nissan Juke 2014 : avantages et inconvénients

AutoRéduc a testé le nouveau Nisan Juke restylé : un SUV atypique avec un nouveau style !

Le nouveau Nissan Juke arrive avec un nouveau moteur, un plus grand coffre et des traits renouvelés. Une remise à jour qui s’imposait après 4 années de franc succès !

Avec plus d’un demi-million d’unités écoulées dans le monde depuis 2010, le crossover de Nissan est le plus vendu dans son segment. Une première place que le nouveau Juke restylé devra maintenir devant de nouveaux concurrents comme le Renault Captur, le Peugeot 2008 ou la Kia Soul.

Essai du nouveau  Nissan Juke 1.2 DIG-T 2014.

Nouvelle motorisation

Son nouveau moteur essence 1,2 litre turbo DIG-T (conçu par Renault) devrait rencontrer beaucoup de succès. Il équipera la majeure partie des nouveaux modèles en boîte manuelle ; le second choix est un moteur essence 1.6 turbo ou un diesel 1.5 dCi, plus propre. Il faudra hélas choisir entre, soit la traction avant et la boîte manuelle, soit la traction intégrale et la boîte de vitesses automatique CVT.

Equipement de pointe

Le Juke 2014 est désormais équipé de caméras assurant une visibilité à 360 degrés, d’avertisseurs d’angle mort et de franchissement de ligne blanche et, dernière technologie automobile chez Nissan, la connectivité totale avec smartphone grâce au Nissan Connect à bord.

Espace habitacle et coffre

L’espace de rangement d’entrée de gamme dans les versions à deux roues motrices est passé de 251 litres à un bien plus confortable 354 litres, soit 40% de plus ! Cet espace est gagné en partie sur la zone passagers arrière qui se trouve dès lors forcément réduite.

Essai du nouveau  Nissan Juke 1.2 DIG-T 2014.

Design intérieur et extérieur

Un kit de personnalisation, comprenant divers éléments intérieurs et extérieurs, a été ajouté, sans frais, sur les modèles principaux : Acenta et Tekna. Le kit se décline en quatre coloris : noir, jaune, rouge ou blanc. Cette agréable personnalisation s’ajoute au large toit ouvrant illuminant l’habitacle. Le logo Nissan à l’avant se voit agrandi pour apporter une petite retouche externe.

Les plus et les moins

La suspension a été modifiée mais, point négatif, la voiture s’agite sur les passages avec des bosses prononcées et ne supprime pas les secousses sur les « nids-de-poule » et autres crevasses. Néanmoins, sur la plupart des routes, le Juke reste supérieur à ses principales rivaux.

Deuxième point, alors que la motorisation a réussi à coupler l’agressivité recherchée dans ce segment avec la douceur d’une conduite urbaine, la finition intérieure n’es pas à la hauteur sur le beau SUV de Nissan.

Conclusion

Les modifications apportées au nouveau SUV franco-nippon ne lui donnent pas tant d’avance sur la concurrence mais, en le rafraichissant, lui permettent de bien tenir dans peloton de tête !

Vous recherchez un Nissan Juke au meilleur prix du marché ? Testez gratuitement le service de Personal Shopping d’AutoRéduc !

La nouvelle Renault Twingo 2014, déjà mythique ?

Grace à la disposition de son moteur à l’arrière et son style complètement redessiné, la nouvelle Renault Twingo 2014 pourrait bien rejoindre la Mini et la Fiat 500 dans le podium des citadines mythiques. Regardons-là de plus près avec ses concurrentes.

La Renault Twingo 2014 plus petite que la Mini

La MINI de BMW est, sans conteste, la pionnière dans cette gamme. En réussissant à faire vivre et prospérer sur plusieurs décennies une aussi petite voiture, Mini a su attirer l’attention sur sa catégorie.

C’est un peu grâce à elle que le constructeur italien Fiat a relancé la FIAT 500, en jouant sur la fibre nostalgique, tandis que Citroën et Opel misent davantage sur le standing avec la DS3 et la Adam pour Opel, de petites voitures certes mais haut de gamme tout de même. Cela dit, nous ne devons pas oublier la 108 et la C1 de PSA, qui sont très réussies également.

Renault semble cependant avoir dernièrement toujours une toute petite longueur d’avance par rapport à PSA sur ses nouveaux modèles, si ce n’est en style, un concept toujours subjectif, du moins en marketing.

La Renault Twingo 2014, bien que clairement inspirée de la Fiat 500innove radicalement en plaçant son moteur à l’arrière, résultat des études que Renault a menées en partenariat avec Smart, plus habitué à cette architecture. Cette disposition du moteur offre plusieurs avantages et serait une solution d’avenir pour les citadines, d’où une future longueur d’avance pour cette Twingo de troisième génération.

L’un des avantages d’avoir le moteur à l’arrière est sécuritaire et permet de réussir les crash-tests grâce au fait que le moteur, qui ne se trouve plus devant, ne représente plus une menace pour l’habitacle.

On ne peut que souligner l’harmonie et l’équilibre de la nouvelle citadine de Renault. Les derniers modèles des constructeurs français, comme la Peugeot 308 et la Renault Twingo, clairement inspirées de la Golf (au centimètre près) et de la Fiat 500, semblent rendre justice à la fameuse phrase de Picasso : « les bons artistes copient, les grands artistes volent » 🙂

Pour la motorisation, la Twingo III profitera pleinement de l’expérience de Smart (Mercedes) et se décline en moteur essence de 70 à 100 chevaux. La version Diesel 1.5 dCi de la Twingo précédente ne sera pas reconduite tandis qu’une version électrique sera également proposée.

L’espace de l’habitacle reste le même alors que sa longueur totale a été réduite à 3.63m.

La Renault Twingo 2014 plus petite que la Mini

Et, si le moteur placé à l’arrière réduit un peu la taille disponible du coffre, un second coffre sous le capot compensera ce manque. Cette Renault à 5 portes promet en tout cas, de par toutes ces dispositions, un excellent confort de conduite et relève d’une stratégie audacieuse pour cette citadine qui reste et restera, nous en sommes persuadés chez AutoRéducla voiture la plus vendue en France dans sa catégorie.

Vous recherchez une Renault Twingo au meilleur prix du marché ? Challengez le service de Personal Shopping d’AutoRéduc !

Les voitures françaises nouvelles stars d’Hollywood

Les constructeurs automobiles français semblent ne plus se contenter du titre de meilleure voiture de l’année (remporté cette année par la Peugeot 308), mais visent encore plus haut, à savoir la consécration ultime du 7e art : les Oscars d’Hollywood…

Alors que Renault lutte en solitaire sur le CAC40 et que, de l’avis de certains experts, PSA PeugeotCitroën pourrait très prochainement réintégrer l’indice boursier français, un fait nouveau et opportun se présente pour ces constructeurs français de l’autre côté de l’Atlantique.  En effet, plusieurs modèles de nos constructeurs se retrouvent sous les  projecteurs d’Hollywood, qui en ce moment les fait briller comme des stars.

Deux films font la part belle à nos marques françaises : le premier, «3 Jours pour Tuer» avec Kevin Costner, offre en spectacle deux Peugeot très sportives : la RCZ R et la 208 GTi, protagonistes dans des courses-poursuites à travers Paris. Autant dire que le style est au rendez-vous, de l’avis même du constructeur, qui a par ailleurs sauté sur l’occasion pour lancer son « 3 Days to Drive » une invitation à tester les 2 Peugeot en analogie avec le titre américain du film « 3 Days to Kill».

Amber Heard en RCZ dans 3 Days to Kill

Amber Heard en RCZ dans 3 Days to Kill

Le second film « ZERO THEOREM » met à l’honneur Renault et sa Twizy, carrément omniprésente dans ce film de science-fiction où figure, entre autres, le célèbre acteur Matt Damon. Ce ne sont plus ici les traits sportifs qui sont mis en évidence, mais surtout l’aspect futuriste de la voiture, compacte et exclusivement électrique, transmettant une image de constructeur innovant qui plait bien à Renault.

Chez AutoRéduc, nous avons toujours souligné le fait que le problème de la Twizy était son positionnement marketing : ce véhicule radical aurait en effet être dû présenté dès le début comme un Scooter à 4 roues plutôt que comme une voiture.

Pour revenir au 7e art, d’autres films avaient déjà recouru à l’image de marque particulière des constructeurs français : « Et Dieu créa la femme », « Dangereusement Vôtre », « Les Visiteurs », « Intouchables », etc.

Le but publicitaire bien compris de cette vitrine sur grand écran (appelé en Marketing « product placement ») n’est pas nouveau, mais était jusqu’à présent surtout l’apanage des constructeurs allemands ou anglais.  On se souvient de James Bond avec ses BMW et Aston Martin.

A l’heure du numérique et Internet, nous voyons maintenant un intérêt croissant des marques automobiles pour le 7ème Art et leur association aux productions cinématographiques.

Pourquoi pas ? Après tout, la plus belle invention d’Hollywood n’est-elle pas une voiture qui navigue dans le temps ? 🙂

Google vs Apple : la «guerre des voitures»

Carplay et Ferrari : le software et le hardware. La Ferrari FF est le premier véhicule équipé du Carplay de Apple.


Carplay et Ferrari : le software et le hardware. La Ferrari FF est le premier véhicule équipé du Carplay de Apple.

La rivalité entre les systèmes d’exploitation d’Apple et de Google est un signe de plus dans la course que se livrent certaines entreprises de technologie s’aventurant dans le secteur de l’automobile, tant et si bien que certains n’hésitent plus à parler de guerre entre les deux sociétés.

L’émergence des technologies Apple et Google dans le domaine de la connectivité automobile oblige les différentes marques de fabricants de voitures à prendre parti entre les deux géants et de ce fait à privilégier l’un ou l’autre de leur système d’exploitation. D’autant qu’avec des noms comme Google et Apple, la différence se jouera certainement à la fine pointe du high tech…

Comment alors les démarquer ?

La «bataille» s’est enclenchée quelques jours après la présentation par Google d’ »Android Auto« , concurrent du « Car Play » d’Apple dans le domaine de la « synchronisation automobile avec téléphone mobile pour la navigation et l’interaction par ordre verbal ou tactile ».

Quelques heures seulement ont suffi à plusieurs grandes marques automobiles pour dévoiler leur alignement, conscientes que cet élément sera bientôt déterminant pour bien acheter sa nouvelle voiture :

Ferrari, Mercedes, BMW, Citroën, Jaguar, Land Rover, Peugeot et Toyota ont ainsi choisi de travailler exclusivement avec le « Car Play » d’Apple.

Quant à « Androïd Auto » de Google, l’ont rejoint : Acura, Bentley, Infiniti, Maserati, Renault, SeatSkoda et Volkswagen. Toutes, en plus d’une vingtaine d’autres marques, font désormais partie de l' »Open Automotive Alliance« , permettant à leur conducteurs d’accéder à la plateforme Android via sa révolutionnaire interface.

Et, comme dans toutes les guerres, certains font les suisses 🙂 et préfèrent rester «neutres» pour ne pas fermer les portes à un système d’exploitation particulier et pouvoir travailler avec les deux à la fois. C’est le cas de Abarth, Alfa Romeo, Audi, Chevrolet, Chrysler, Dodge, Fiat, Ford, Honda, Hyundai, Kia, Mazda, Mitsubishi, Nissan, Jeep, Opel, Ram, Subaru, Suzuki et Volvo. C’est à notre avis le choix le plus logique et cohérent, puisqu’une automobile se devra d’être compatible avec tous les systèmes.

Partant de ce classement provisoire, il est difficile de conclure sur une tendance préférentielle claire des constructeurs automobiles, si bien qu’ Audi a annoncé vouloir travailler avec Car Play tandis que Volkswagen, le groupe automobile propriétaire d’Audi, préfère l’option exclusive avec Android Auto.

A noter que Microsoft, avec sa « Microsoft Embedded Teconolgy » et Blackberry, qui équipent les systèmes de plusieurs constructeurs comme Ford et Fiat, ne vont probablement pas réussir à suivre cette course folle à la connectivité et se retrouveront très bientôt hors combat.

Autoreduc- Google vs Apple  la «guerre des voitures»

Une vraie guerre commerciale se livre donc en ce moment pour un enjeu qui va au-delà de la connectivité : la mobilité tout court…