Les voitures qui ont longtemps la cote chez leurs propriétaires

Que pensent les conducteurs trois années après avoir acheté une voiture neuve ? La satisfaction est-elle au rendez-vous ? Est-elle la même, qu’ils aient opté pour une Porsche ou une Toyota, par exemple ?

JD Power, analyste spécialisé dans les études de fiabilité des voitures, nous donne l’aperçu des problèmes auxquels les propriétaires de voitures ont été confrontés sur les trois premières années après l’achat.

Les critères de l’étude se répartissent comme suit : 27% pour l’attractivité du véhicule qui comprend la performance, le design, le confort et les fonctionnalités, 25% pour le coût d’entretien qui comprend la consommation de carburant, l’assurance et les frais de service ou réparation, 24% pour la qualité et la fiabilité du véhicule et, enfin, 23% pour la satisfaction du service.

Les voitures qui ont longtemps la cote chez leurs propriétaires

Selon JD Power, le pourcentage total des acheteurs de véhicules sur le marché allemand (et par extension européen, pour sa relative similarité en ce qui nous concerne) utilisant internet pour acheter leur véhicule a augmenté de 72% en 2014 et de 70% en 2013. Le choix d’offres de voitures sur Internet est si vaste en offres et en fournisseurs qu’il fera perdre, aux concessionnaires les moins compétitifs, l’essentiel de leur clientèle de proximité.

Les marques qui récoltent le plus de satisfaction sur une échelle de 1000 points sont :

Porsche (835 pts)

Toyota et Volvo (818 pts)

Mercedes (811 pts)

Skoda (805 pts)

Mitsubishi (800 pts)

Volkswagen (799 pts)

Mazda (794 pts)

BMW (793 pts)

Kia (790 pts)

Mini et Seat (789 pts)

Audi (786 pts)

Nissan (781 pts)

Honda (779 pts)

Peugeot (778 pts)

Ford (777 pts)

Suzuki (776 pts)

Opel (774 pts)

Smart (774 pts)

Citroën (772 pts)

Hyundai (769 pts)

Renault (766 pts)

Dacia (756 pts)

Chevrolet (731 pts)

Fiat (729 pts)

Porsche occupe la première place de ce classement avec ses 835 points réalisés grâce à l’accent que la marque porte sur ​​la qualité, la fiabilité et l’attrait de ces véhicules. Ce n’est pas pour rien que l’on dit que la Porsche est la seule « Supercar » pour tous les jours. Toyota et Volvo sont à ex-aequo avec 818 points chacun, suivis par Mercedes-Benz avec 811 points. Notons qu’il s’agit là d’une moyenne que les marques récoltent sur l’ensemble de leurs modèles évalués. Ainsi, pris à part, c’est la Toyota Avensis qui reçoit le meilleur score de 848 points et occupe la première place dans le segment des berlines de taille moyenne, suivie par la Skoda Superb, avec 840 points et la Mercedes Classe C avec 820 points.

Voici les autres résultats de l’étude de JD Power pour l’Allemagne, par catégorie :

Les voitures qui ont longtemps la cote chez leurs propriétaires

Mini-citadines :

Volkswagen up! (825 pts)

Toyota Aygo (801 pts)

Smart Fortwo (774 pts)

Citadines polyvalentes :

Toyota Yaris (823 pts)

Citroën DS3 (814 pts)

Kia Rio (813 pts)

Berlines compactes :

Seat Leon (823 pts)

Kia Cee’d (812 pts)

Toyota Auris (811 pts)

Routières :

Volvo V70/XC70 (833 pts)

Mercedes Classe E (821 pts)

Audi A6/RS6/S6/A6 allroad (810 pts)

Miniespaces :

Opel Meriva (804 pts)

Nissan Note (784 pts)

Citroën C3 Picasso (776 pts)

Monospaces compacts :

Mercedes Classe B (824 pts)

Seat Altea/Freetrack/XL (817 pts)

Volkswagen Touran (804 pts)

SUV compacts :

Kia Sportage (836 pts)

– Mitsubishi ASX (828 pts)

Ford Kuga (819 pts)

Grands SUV

Volkswagen Touareg (842 pts)

Porsche Cayenne (840 pts)

BMW X6 (837 pts)

Vous recherchez une voiture au meilleur prix ? Achetez-la sur AutoRéduc : grâce aux achats groupés, vous l’obtiendrez à prix de gros et nous la livrerons devant votre porte !

La nouvelle Renault Twingo 2014, déjà mythique ?

Grace à la disposition de son moteur à l’arrière et son style complètement redessiné, la nouvelle Renault Twingo 2014 pourrait bien rejoindre la Mini et la Fiat 500 dans le podium des citadines mythiques. Regardons-là de plus près avec ses concurrentes.

La Renault Twingo 2014 plus petite que la Mini

La MINI de BMW est, sans conteste, la pionnière dans cette gamme. En réussissant à faire vivre et prospérer sur plusieurs décennies une aussi petite voiture, Mini a su attirer l’attention sur sa catégorie.

C’est un peu grâce à elle que le constructeur italien Fiat a relancé la FIAT 500, en jouant sur la fibre nostalgique, tandis que Citroën et Opel misent davantage sur le standing avec la DS3 et la Adam pour Opel, de petites voitures certes mais haut de gamme tout de même. Cela dit, nous ne devons pas oublier la 108 et la C1 de PSA, qui sont très réussies également.

Renault semble cependant avoir dernièrement toujours une toute petite longueur d’avance par rapport à PSA sur ses nouveaux modèles, si ce n’est en style, un concept toujours subjectif, du moins en marketing.

La Renault Twingo 2014, bien que clairement inspirée de la Fiat 500innove radicalement en plaçant son moteur à l’arrière, résultat des études que Renault a menées en partenariat avec Smart, plus habitué à cette architecture. Cette disposition du moteur offre plusieurs avantages et serait une solution d’avenir pour les citadines, d’où une future longueur d’avance pour cette Twingo de troisième génération.

L’un des avantages d’avoir le moteur à l’arrière est sécuritaire et permet de réussir les crash-tests grâce au fait que le moteur, qui ne se trouve plus devant, ne représente plus une menace pour l’habitacle.

On ne peut que souligner l’harmonie et l’équilibre de la nouvelle citadine de Renault. Les derniers modèles des constructeurs français, comme la Peugeot 308 et la Renault Twingo, clairement inspirées de la Golf (au centimètre près) et de la Fiat 500, semblent rendre justice à la fameuse phrase de Picasso : « les bons artistes copient, les grands artistes volent » 🙂

Pour la motorisation, la Twingo III profitera pleinement de l’expérience de Smart (Mercedes) et se décline en moteur essence de 70 à 100 chevaux. La version Diesel 1.5 dCi de la Twingo précédente ne sera pas reconduite tandis qu’une version électrique sera également proposée.

L’espace de l’habitacle reste le même alors que sa longueur totale a été réduite à 3.63m.

La Renault Twingo 2014 plus petite que la Mini

Et, si le moteur placé à l’arrière réduit un peu la taille disponible du coffre, un second coffre sous le capot compensera ce manque. Cette Renault à 5 portes promet en tout cas, de par toutes ces dispositions, un excellent confort de conduite et relève d’une stratégie audacieuse pour cette citadine qui reste et restera, nous en sommes persuadés chez AutoRéducla voiture la plus vendue en France dans sa catégorie.

Vous recherchez une Renault Twingo au meilleur prix du marché ? Challengez le service de Personal Shopping d’AutoRéduc !