Problème de mathématique automobile

Un problème de maths a mit en émoi toute l’équipe d’AutoRéduc depuis quelques jours.

Tout ça, à cause d’Hélène et Albert, qui nous ont contacté désespérés car ils avaient commandé un véhicule chez un concurrent mais n’avaient pas pu obtenir une date de livraison exacte.

Le vendeur leur a, en effet, donné de minces indices pour trouver la date de livraison du véhicule à mesure qu’Albert et Hélène insistaient…

Avec beaucoup de logique, nos ingénieurs ont pu résoudre le casse-tête. Et vous ?

Problème de mathématique automobile

Le vendeur donne au couple dix dates possibles de livraison :

les 15, 16 et 19 mai ;

le 17 et 18 juin ;

le 14 et 16 juillet ;

le 14, 15 et 17 août.

Le vendeur a ensuite communiqué à Albert le mois, puis à Hélène le jour de la livraison.

Albert est désemparé lorsque il nous contacte pour nous raconter sa mésaventure avec le concessionnaire : « Je ne sais toujours pas quand nous aurons notre voiture et je sais qu’Hélène ne sait pas non plus ! »

Louise, notre commerciale, contacte alors Hélène qui explique : « Au départ, je ne savais pas quand était prévue la livraison, mais maintenant je sais. »

Albert répond : « Alors je sais aussi quand est prévue la livraison. »

Question : conseillez-vous à Hélène et Albert d’annuler la commande chez le concurrent et d’acheter plutôt leur véhicule sur AutoRéduc, ou êtes-vous capables de les aider à déterminer la date exacte de livraison ?
Bonne chance !

Pour ceux qui ne trouvent pas, voici la solution, en quatre étapes :

– Les dix dates se situent entre le 14 et le 19, sachant que le 18 et le 19 n’apparaissent qu’une seule fois. Si la livraison aurait été un 18 ou 19, Hélène aurait pu deviner la date en connaissant juste le jour.

– Mais pourquoi Albert dit-il savoir qu’Hélène ne sait pas ? Si le vendeur avait dit à Albert que la livraison serait en mai ou juin, il aurait été possible que le couple reçoive leur véhicule soit le 19 mai ou le 18 juin. Donc la livraison est en juillet ou août.

– Comment Albert connaît-il la date de livraison après que l’équipe d’AutoRéduc ait parlé avec Hélène ? Parmi les cinq dates restantes en juillet et août, les dates sont entre 15 et 17 avec uniquement le 14 répété deux fois. Si le vendeur avait dit à Hélène que la voiture serait prête le 14, Hélène n’aurait pas pu savoir. Le fait qu’ Hélène dise savoir implique que la livraison n’est pas un 14. Il ne reste donc que trois possibilités : le 16 juillet, le 15 août et le 17 août.

– Après qu’Hélène se soit exprimée, Albert connaît la date de l’anniversaire. Si le commercial avait dit à Albert que la livraison serait effectuée en août, alors Albert n’aurait pas pu savoir parce qu’il y a deux dates possibles en août (et d’ailleurs AutoRéduc est le seul faire des livraisons de véhicules en août).

Donc la livraison aura lieu le 16 juillet !

C’est clair ? Sinon, si vous n’aimez pas les problèmes de maths lorsque vous achetez une voiture, contactez-nous 🙂



8 réflexions au sujet de « Problème de mathématique automobile »

  1. yoyo dit :

    Albert et Hélène, d’accord,
    mais qui ce Bernard qui apparait dans votre raisonnement ?

    • Autoréduc dit :

      En effet, Bernard n’a rien à voir là-dedans. Mettons que c’est le prénom du vendeur :). Voilà qui est corrigé. Merci pour votre remarque !

  2. alexandre dit :

    Au meme titre que Bernard soit devenu une transexuelle pour votre adaptation du probleme, pourriez vous relire votre dernier paragraphe et me dire si ce couple desire louer un vehicule ou trouver une date d anniversaire? A moins qu’il ne s’agisse de l’anniversaire du vehicule. Mais la cela deviendrait vraiment tordu…

    • Autoréduc dit :

      En effet, Bernard s’était glissé dans l’adaptation de ce problème mathématique qui fait beaucoup de « buzz » actuellement sur le Net. Voilà qui est corrigé. Nous avons voulu décliner ce problème de logique avec l’exemple d’un couple qui commande un véhicule chez la concurrence au lieu de passer par AutoRéduc 🙂 Quand à l’orientation de Bernard, la politique de confidentialité des données nous interdit d’en parler 🙂

  3. albi dit :

    Si, Bernard il a quelque chose à avoir dans l’histoire 🙂

    Bien adapté ce problème qui a été posé à des collégiens à Singapour. Comme vous n’aviez pas le temps de le mentionner, voilà, c’est fait!! :-))

    « Cheryl donne à ses deux amis dix dates possibles de son anniversaire :
    les 15, 16 et 19 mai ;

    le 17 et 18 juin ;

    le 14 et 16 juillet ;

    le 14, 15 et 17 août.

    Cheryl a ensuite dit à Albert le mois, et à Bernard le jour de son anniversaire.

    Albert affirme ensuite : « Je ne sais pas quand est l’anniversaire de Cheryl mais je sais que Bernard ne sait pas non plus. »

    Bernard ajoute : « Au départ, je ne savais pas quand était l’anniversaire de Cheryl, mais maintenant je sais. »

    Albert répond : « Alors je sais aussi quand est l’anniversaire de Cheryl. » »

    • albi dit :

      Vous proposez des dates espacées de 4 mois pour la livraison??? J’ai pas intérêt à être pressé alors …

    • Autoréduc dit :

      En effet, il s’agit d’une adaptation d’un problème de logique des écoles de Singapour destiné aux élèves de… 10 à 12 ans (!) et qui a rapidement fait le tour du monde générant une polémique considérable.
      Merci pour votre remarque 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* code